Return to site

Durable, vous avez dit durable ?

Comme c'est durable ... on y croit

A l'heure où le web permet de rapprocher producteurs et consommateurs, dans une logique de consommation durable, les ventes directes et les circuits courts représentent une tendance de fond. Les modèles économiques s'affinent et le succès semble être au rendez-vous. Tant mieux, car rappelons nous que les agriculteurs sont ceux qui nous nourrissent et qu'ils sont aussi un vecteur de sociabilisation et d'aménagement du territoire. Un maillon essentiel donc !

Les français prennent clairement le virage de l'alimentation durable :

  •  1 français sur 2 déclare avoir davantage adopté un comportement "durable" lors des achats de produits alimentaires (impact sur l'environnement, bien-être animal, juste revenu pour le producteur)
  • 4 français sur 10 déclarent intégrer la dimension environnementale lors du choix des produits (origine, saisonnalité, respect de l'environnement et conditions de production)
  • 8 français sur 10 déclarent privilégier l'achat de produits frais
  • 7 français sur 10 se déclarent prêts à consommer autant que possible des produits de proximité
  • 6 français sur 10 se déclarent être prêts à consommer davantage à travers les circuits courts

Mais, malgré l'essor des AMAP, Drive Fermiers, RQDO, l'espace-temps en zone urbaine (60% des français) reste majoritairement toujours contraint. Ces initiatives se structurent de manière centrique et pas forcément en prenant en compte l'aspect de la mobilité - urbaine ou rurale

Comment sortir d'un système qui veut légitimement attirer à soi, plutôt que de présenter le choix des possibles ? Nous y répondrons dans notre prochain billet...

Et pour aller plus loin, quelques chiffres : http://m.ipsos.fr/decrypter-societe/2016-11-08-alimentation-durable-francais-plus-en-plus-attentifs-ce-qu-ils-mangent

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly