Revenir au site

Le modèle d'agriculture paysanne pris en étau

L'agrotourisme une piste de réflexion ?

Face aux fermes usines issu de l'agriculture industrielle, et à l'agriculture urbaine (fermes verticales, potagers urbains, potagers d'intérieur), la conception que nous avons de l'agriculture paysanne et la complémentarité entre les espaces urbains et ruraux vont nécessairement évoluer.

Si le fermier urbain n'est pas un phénomène de mode, et si les fermes usines continuent à modeler l'agro-industrie, le positionnement d'une partie des filières du secteur agricole semble, à terme, fragilisé. L'accès au terroir est d'ores et déjà rendu plus complexe (cf notre précédent billet), la raréfaction des terres agricoles et le prix de l'hectare rendant plus difficile l'installation pour les jeunes agriculteurs.

L'urbanisation ne semblant pas lever le pied, il nous semble toutefois indispensable de souligner que l'agriculture paysanne véhicule des valeurs, une culture et un patrimoine qu'il ne faudrait pas réduire à la seule fonction économique.

Quelques chiffres ici : http://foodfactorylyon.fr/2016/07/05/panorama-agriculture-urbaine-en-france/

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK